Séries, oh ma belle série.. Holà mes chats, comment que ça va bien en cette fin d’été ? D’ailleurs, y en a t-il vraiment eu un ? Bref, on n’est pas là pour parler de la météo, mais pour parler séries !

Si certains d’entres vous n’ont pas encore vu les anciens articles, vous pouvez toujours les retrouver ici : part I, part II, part III, part IV, part V & part VII.. Oui, ça commence à faire beaucoup.

Pour ce nouvel article, ce sont 5 nouvelles séries dont je vais vous parler. Comme toujours, il y en a qui ont quelques mois et je m’excuse pour ce beau retard. Mais étonnamment, il m’arrive d’avoir une vie.

Je m’égare, alors on va vite se recentrer et je vous explique tout ce que je pense juste en dessous.

Sortez les tambours, let’s go :

Scream Queens  – 2015 – 2 saisons

Dirigée d’une main de fer par Chanel Oberlin, la maison Kappa Kappa Tau est la sororité la plus prisée de l’université de Wallace. Mais, alors que la doyenne Cathy Munsch, profondément anti-Kappa, déclare la guerre en ouvrant le recrutement à toutes les étudiantes, un tueur fou en costume de diable répand la terreur à travers le campus, décimant les membres de la sororité un par un…

Cette série me faisait de l’œil avant même sa sortie. Mais impossible de la trouver facilement.. Je l’ai donc un peu oublié, je l’avoue ! Puis, il y a quelques semaines, que vois-je, Netflix qui la met en ligne ! Ni une ni deux, le chéri envoyé sur le PC et Inès devant la télé à démarrer cette série. Zéro regret, si vous cherchez quelque chose de décaler, qui vous donne des minis frissons, mais pas au point d’être sous la couette : vous êtes au bon endroit. Je ne dirais pas que c’est du Scary Movie, mais c’est dans cette idée. Et bien sûr, un côté “bitch” à la Gossip Girl et compagnie.

Alors, allez-vous craquer ? Ici, j’en suis encore à la saison 1 (au début, je l’assume), mais j’ai bien hâte de savoir la suite.

13 Reasons Why – 2017 – 1 saison

Inspirée des best-sellers de Jay Asher, 13 Reasons Why suit Clay Jensen, un adolescent qui découvre sous son porche au retour du lycée une mystérieuse boîte portant son nom. À l’intérieur, des cassettes enregistrées par Hannah Baker, une camarade de classe qui s’est tragiquement suicidée deux semaines auparavant. Les enregistrements révèlent que la jeune fille, dont il était amoureux, a décidé de mettre fin à ses jours pour treize raisons. Clay est-il l’une de ces raisons ?

Je vous en avais déjà parlé sur mon article Netflix, mais il était important pour moi de venir en reparler ici. Comme je l’ai déjà dit, cette série est à voir absolument ! Pour moi, elle ne démocratise pas le suicide, bien au contraire ! Elle remet surtout en place certaines personnes et soi-même. C’est en effet un sujet délicat, et ils ont été au bout des choses. Les images sont dures, mais il le faut avec ce thème.

Donc, si vous êtes encore mitigé, je vous la conseille à 2000%. Et pour ceux qui l’ont vu, êtes-vous pour la saison 2 ? Je suis curieuse d’avoir votre avis.

Fear Walking Dead – 2015 – 4 saisons

Madison est conseillère d’orientation dans un lycée de Los Angeles. Depuis la mort de son mari, elle élève seule ses deux enfants : Alicia, excellente élève qui découvre les premiers émois amoureux, et son grand frère Nick qui a quitté la fac et cumule les problèmes. Ils n’acceptent pas vraiment le nouveau compagnon de leur mère, Travis, professeur dans le même lycée et père divorcé d’un jeune adolescent. Autour de cette famille recomposée qui a du mal à recoller les morceaux, d’étranges comportements font leur apparition…

Vous connaissez ma passion pour The Walking Dead, et bien voici sa petite sœur : Fear ! Beaucoup de connaissances n’ont pas accroché, mais personnellement, malgré des passages assez longs, je reste fan de la série. Par rapport à Walking Dead ? C’est que c’est le tout début de l’épidémie. Ainsi, on peut voir comment les gens ont dû appréhender cette nouvelle vie. Puis on s’attache aux personnages.. Bon ok, je m’attache à Nick qui a première vu n’est pas canon et on veut lui mettre une baffe.. Mais je vous assure, après plusieurs épisodes, vous penserez autre chose.

Westworld – 2016 – 2 saisons

A Westworld, un parc d’attractions dernier cri, les visiteurs paient des fortunes pour revivre le frisson de la conquête de l’Ouest. Dolores, Teddy et bien d’autres sont des androïdes à l’apparence humaine créés pour donner l’illusion et offrir du dépaysement aux clients. Pour ces derniers, Westworld est l’occasion de laisser libre-cours à leurs fantasmes. Cet univers bien huilé est mis en péril lorsqu’à la suite d’une mise à jour, quelques robots comment à adopter des comportements imprévisibles, voire erratiques. En coulisses, l’équipe, qui tire les ficelles de ce monde alternatif, s’inquiète de ces incidents de plus en plus nombreux. Les enjeux du programme Westworld étant énormes, la Direction ne peut se permettre une mauvaise publicité qui ferait fuir ses clients. Que se passe-t-il réellement avec les androïdes ré-encodés ?

Soyons réalistes, si on lit rapidement ce synopsis, on se dit : WHAAAAT ! Bon, bah, je vous rassure, quand on regarde la série, c’est la même chose. Si je me souviens bien, il y a 10 épisodes. On a commencé à accrocher au 6e (ils durent 1h).. Donc, bien compliqué. Mais une fois que tout est en place, qu’on commence à bien comprendre le pourquoi du comment, laissez vous guider par cette imagination plus que débordante.

Marvel’s Daredevil – 2015 – 3 saisons

Aveugle depuis l’enfance, mais doté de sens incroyablement développés, Matt combat l’injustice le jour en tant qu’avocat et la nuit en surveillant les rue de Hell’s Kitchen, à New York, dans le costume du super-héros Daredevil.

Souvenez-vous, je vous parlais que la série “The Defenders” arrivait courant août.. Et bien elle est arrivé et Inès n’a toujours pas fini les autres séries d’avant. Soit, Daredevil, Luke Cage & Iron Fist (oui, je suis cool, j’ai fait Jessica Jones). Du coup, reprenons, étant donné que j’ai déjà un peu démarré dans le désordre, j’ai repris à Daredevil (la première à faire par logique) et je suis assez surprise. Autant Jessica Jones, assez sombre et difficile d’accrocher. Mais alors, là, je vote oui pour ce Matthew. Bon, je vote aussi oui pour l’histoire, mais ça aide d’avoir un bel homme à regarder. Et surtout, ça nous donne une nouvelle vision des cinqs sens.

C’est déjà la fin, je vous avoue ne pas avoir vu le temps passé à vous écrire tout ça. Néanmoins, vous lirez ceci à partir d’un dimanche et moi, j’écris le samedi devant The Voice Kids (intéressant non ?). Vous allez finir par croire que je passe ma vie à regarder des séries.. Ce n’est pas totalement faux d’ailleurs.

Je pense qu’il est temps qu’on se quitte, avant que je vous blablate encore des choses inutiles des heures. Sinon, l’été est fini, et donc le rythme va revenir à la normal (youpi tralala).

Et donc, je vous dis à très très vite et pleins de bisous