Connaissez-vous l’eczéma ?

Cette maladie de la peau, touche de nombreuses personnes. Elle se manifeste généralement enfant, mais certains adultes peuvent la découvrir des années plus tard.
On se rassure, on ne meurt pas de l’eczéma, simplement, on apprend à vivre avec et on trouve des astuces pour y remédier et l’apaiser.

Qu’est-ce que l’eczéma ?

Globalement, tout le monde sait que l’eczéma est une maladie de la peau. Mais peu savent comment elle se caractérise. Déjà, il faut savoir qu’il y a 3 types d’eczéma : l’atopique, séborrhéique et la dermatite de contact.

Ces 3 eczémas ont le même symptôme de base : l’allergie !

En effet, ils arrivent tous de la même manière, par une réaction allergique (produits, poussières, animaux…). La différence ? L’aspect de l’allergie.

L’atopique va se caractériser par des plaques assez sèches que l’on va avoir tendance à gratter. De base, il n’y a rien, ça nous gratte : on crée la plaque ! Cet eczéma vient souvent avec un urticaire ou une crise d’asthme. Parfois, il est sympa, il vient seul.

Le séborrhéique est moins sympathique, car il apparaît comme des plaques grasses et jaunâtres. Il fait parti de l’eczéma dérangeant dans la mesure où ça colle aux habits et ça démange beaucoup. Pour celui-ci, c’est souvent le stress qui est source d’apparition.

Enfin, la dermatite de contact, est due généralement à un produit que notre peau ne supporte pas. On va de la simple plaque à un beau “trou” dans la peau.

Comment y remédier ?

Il est assez difficile de remédier à l’eczéma. Étant “atteinte” de cette maladie depuis enfant, j’ai pu constater des changements, mais ce n’est jamais réellement parti. Pour ma part, j’ai connu l’eczéma séborrhéique très jeune, puis, aujourd’hui, je tends plus vers l’atopique. Longtemps, j’ai eu des plaques au niveau des coudes, genoux (les pliures). Aujourd’hui, ça se manifeste notamment sur les mains/doigts.

Comment apaiser notre eczéma ?

Vous l’avez donc compris, seule notre peau décide si oui ou non l’eczéma reste ou part. Il est vrai que, parfois, la désensibilisation peut aider, mais personnellement, je ne suis pas pour dans le cas où je suis allergique à tout et que j’arrive à vivre parfaitement bien comme ça.

J’ai trouvé ⅔ astuces dans le cours de ma petite vie, pour justement apprendre à vivre avec l’eczéma et qui sait, l’apprécier.

Une astuce bête et méchante l’été quand on est en vacances : la mer ! Eh, oui, lorsqu’une crise apparaît, l’eau de mer est extrêmement efficace. Oui ça pique et ça gratte, mais si vous laissez faire et ne touchez pas, vous n’imaginez pas à quel point ça apaise et aide à faire partir la plaque.

Ensuite, lorsqu’une plaque apparaît, rien ne vaut une crème tel que “diprosone”. Il ne faut pas s’amuser à s’en mettre toutes les 3 min et encore moins tout les jours (même sans crise). Car ça reste de la cortisone et qu’il vaut mieux éviter. Mais en cas de crise, c’est d’une grande aide.

L’eau froide, fait aussi parti de ta survie face à l’eczéma. Elle apaise et va permettre d’enlever cette sensation de démangeaison.

Pour conclure ?

Pour finir, le bon conseil : ne jamais gratter ! Eh oui, plus facile à dire qu’à faire, mais c’est tellement vrai. Plus on gratte, pire c’est ! On va en mettre partout et ainsi l’eczéma va se propager au lieu de s’atténuer.

Ici, je vis avec de l’eczéma depuis 24 ans et tout va bien. Des fois, les crises ne sont pas agréables, mais c’est gérable !
Alors pourquoi pas vous ?